INSP - Institut Nationale de Santé Publique : République de Guinée

Présentation des vœux à l’Institut national de santé publique

L’Institut national de santé publique (INSP) a tenu aujourd’hui 8 janvier 2020 sa première réunion hebdomadaire. A cette occasion, le personnel a présenté ses vœux au Directeur Général. Le Chef du Département du Laboratoire national de sante publique, Professeur Kaba Kourouma a au nom de l’ensemble du personnel de l’INSP présenté les vœux au Directeur et a toute la direction ainsi qu’a leurs familles respectives. Il a profité pour rassurer le Directeur Général de la volonté et de la détermination de toute l’équipe à assurer la mise en œuvre des activités et à l’accompagner dans la poursuite des réformes engagées depuis 2018.

Le Directeur Général, Professeur Abdoulaye Toure à son tour a remercié l’ensemble du personnel pour la parfaite collaboration et les efforts fournis pendant toute l’année 2019. Il a également remercié les partenaires pour la confiance et l’accompagnement. Le Directeur poursuit en expliquant que l’année 2019 a été une année de « réussite » car les gros objectifs fixés ont été atteints. Il s’agit entre autres :

  • Elaboration du plan stratégique de développement de l’Institut pour la période 2020-2024
  • Elaboration du plan de préparation à une pandémie de grippe en Guinée
  • Meublement du cadre organique de l’INSP avec l’arrivée au sein de l’équipe de nombreux chercheurs et d’enseignants-chercheurs
  • Acquisition d’équipements et réactifs pour le LNSP, les laboratoires des hôpitaux nationaux, régionaux, préfectoraux, centres de sante et postes de sante pour la biosécurité et le diagnostic des maladies à potentiel épidémique
  • Renforcement des capacités du personnel et de ceux de cinq hôpitaux régionaux
  • La poursuite de la collaboration avec les partenaires …
  • Des avancées significatives dans la mobilisation des ressources pour la construction d’un nouveau siège de l’INSP sur un terrain de 4 hectares.

Pour cette nouvelle année 2020, le Directeur poursuit en montrant la copie du plan stratégique de développement de l’INSP au personnel et demande au personnel de s’approprier le contenu (lire et comprendre) pour que chaque Département et chaque unité identifie ses activés. L’Institut a planifié 56 nouvelles activités majeures à mettre en œuvre en 2020, parmi lesquelles, nous pouvons citer :

  • La Déconcentration du diagnostic des maladies à potentiel épidémique
  • La poursuite des évaluations internes et externes de qualité dans les laboratoires de parasitologie, biochimie, hématologie et bactériologie des structures sanitaires du pays
  • La relance du département Chimie Pharmaceutiques et Toxicologie de l’Institut
  • La création de l’observatoire National de Santé de la population, ce qui permettra de produire chaque un rapport global de l’état de sante de la population guinéenne
  • La mise en place d’un processus d’accréditation de l’ensemble des laboratoires de l’INSP
  • La recherche de formations diplômantes diplômantes pour le personnel
  • L’amélioration de la gouvernance administrative et financière de l’Institut
  • La finalisation des plans architecturaux du nouveau siège de l’Institut

Voilà en gros quelques défis à relever …

Il a terminé en rassurant le personnel de sa disponibilité a accompagne chacun dans ses taches quotidiennes. Continuons à renforcer le dynamisme, la créativité et la bonne collaboration avec les partenaires, c’est avec ça « que nous pouvons réaliser des choses extraordinaires » a t-il conclu.